Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

22 octobre 2019: 2 événements

  • à la Librairie Filigranes (39 avenue des Arts, à Bruxelles), le scientifique P. Jouventin et la romancière F. Richter dialogueront à propos de leur conviction commune d’un effondrement imminent de la civilisation humaine.

    Pierre Jouventin est éthologue et écologue. Il a notamment publié « L’homme, cet animal raté : histoire naturelle de notre espèce » (éditions Libre et Solidaire, 2016) où il décrit le comportement destructeur des Homo sapiens depuis des milliers d’années, qui menace à présent la vie sous toutes ses formes sur la planète. Dans « Pour une écologie du vivant », il approfondit cette réflexion (en dialogue avec l’économiste Serge Latouche, père du concept de décroissance), et évoque les leçons qu’on pourrait tirer des sociétés dites primitives ou des communautés animales.

    Florence Richter est essayiste, chroniqueuse à « La Libre Belgique » et romancière. Dans son conte philosophique « La déesse et le pingouin » (éditions Avant-Propos, 2014), elle abordait déjà les thèmes des relations Homme/Animal et de la décroissance. Dans son roman-pamphlet « Qui est Georgette ? 2046-2054 », le ton se radicalise et se fait volontairement outrancier : une pieuvre, nommée Alice, y raconte la fin du monde en 2054…

  • Rencontre avec Corinne Morel-Darleux autour de son livre
    "Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce", réflexions sur l’effondrement.
    Mardi 22 octobre 2019 à 19h30,
    Salle « le Quai 22 », rue du Séminaire 22 (à une encablure de la place St Aubain.) à Namur.
    Corinne Morel Darleux est une femme politique française. Elle a été secrétaire nationale et coordinatrice des assises pour l’écosocialisme au Parti de gauche, membre du bureau de la Fondation Copernic et du Mouvement Utopia. Elle est conseillère régionale d’Auvergne-Rhône-Alpes.

    En plus de « Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » (Libertalia, 2019) Corinne Morel Darleux est également l’auteure, entre-autres, de « L’écologie, un combat pour l’émancipation » (Paris, Bruno Leprince, coll. « Politique à gauche », décembre 2009, préf. Jean-Luc Mélenchon), de « Nos colères fleuriront, t. 1 : Arracher les mauvaises herbes du capitalisme vert » (Paris, Bruno Leprince, coll. « Politique à gauche », mars 2012) et de
    « Nos colères fleuriront, t. 2 : Cueillir les fruits de l’émancipation » (Paris, Bruno Leprince, coll. « Politique à gauche », août 2012) ;

    Elle a animé également la chronique « Le Fond De L’Air Est Vert » sur Là-bas si j’y suis et tient une chronique mensuelle pour le quotidien de l’écologie en ligne Reporterre.

    PDF - 748.1 ko
    Affiche de la rencontre

    Une co-organisation Association Culturelle Joseph Jacquemotte (ACJJ), A Contre-Courant (ACC), Cercle Paul Lafargue, mouvement politique des Objecteurs de Croissance (mpOC), avec le soutien du Centre d’éducation populaire André Genot (CEPAG) et de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0