Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

14 octobre 2017: 2 événements

  • Communiqué 8 heures de résistance aux Grands Projets Nuisibles et Imposés

    PDF - 581.6 ko
    Annonce en PDF

    Ces dernières années, nous assistons à une accélération de l’accaparement des terres à des fins privées. Les petites exploitations agricoles sont les premières victimes de cette triste évolution (en Wallonie, depuis 1985, en moyenne 1.760 ha de terres agricoles sont perdus chaque année) mais les forêts sont aussi victimes de cette dérive qui multiplie les zones artificialisées (routes, zonings industriels et commerciaux, habitat, loisirs de masse, sites administratifs…).
    Les pouvoirs publics réagissent très peu à cette perte du patrimoine et parfois même y participent (vente de forêts domaniales, construction de maxi-prison sur des terres arables). Ce sont donc des collectifs citoyens qui, en Wallonie comme à Bruxelles, s’organisent pour lutter contre cette destruction de leur cadre de vie au profit de projets s’inscrivant dans une logique productiviste et consumériste qui s’oppose à la nécessaire modération face aux menaces environnementales que les politiques disent pourtant vouloir maîtriser.

    A l’initiative du mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC) et du magazine Kairos, avec le soutien du Réseau de soutien à l’agriculture paysanne (RéSAP) et des Acteurs des Temps présents, s’organisera ce 14 octobre 2017 une journée de rencontre qui permettra la rencontre de bon nombre de celles et ceux qui, en Belgique, se mobilisent pour préserver nos forêts et nos paysages, nos villages et quartiers.

    Le programme provisoire prévoit quatre volets :

    • De 13h45 à 16h00 : rencontre/échange entre les comités locaux (Groupement CHB/Cerexhe-Heuseux-Beaufays, Plateforme Ry-Ponet/Chênée, Bois de Harre/Manhay, Carrière de Préalle/Durbuy, Pro Nassonia/Nassogne, Source de La Tridaine/Rochefort, Keelbeek/Haeren-Bxl, Neo/Wemmel-Bxl, Comité Ernotte/Ixelles, Pont de Tilff, Chiny, Perwez, etc., etc.) afin de trouver les points communs, établir les connexions, organiser la résistance collective.
    • De 16h30 à 18h30 : un échange entre des responsables de médias libres (Kairos, L’Escargot Déchaîné, Bxl en Mouvement (IEB), Imagine, POUR, Médor (sous réserve) afin de voir quel rôle peuvent jouer ces médias pour faire connaître ces luttes citoyennes.
    • De 18h30 à 20h30 : apéro et repas.
    • De 20h30 à 22h00 : « L’Église de la très sainte consommation », spectacle théâtral humoristique dénonçant la nouvelle religion consumériste par le groupe One mess show.

    Entrée et soutien libres

  • C’est le 14 octobre prochain à 20h 30 que nous aurons le grand plaisir de partager ensemble ce moment essentiel d’hommage à notre très sainte consommation. La cérémonie se tiendra à la salle Lumen, chaussée de Boondael 36, 1050 Ixelles (à deux pas de la place Flagey).

    Ce moment privilégié nous permettra de nous mettre en harmonie avec tous ceux qui partagent nos convictions. Ils se retrouveront dans ce spectacle théâtral humoristique de l’Église de la Très Sainte Consommation (Lille) sur la sacralisation de l’hyperconsommation.

    Entrée 8 euros

    Cette cérémonie se tient dans la foulée des 8 heures de résistance aux grands travaux inutiles et nuisibles imposés.

SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0