Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

Toutes les brèves

0 | ... | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | ... | 565

 

Deuxième rencontre de la frugalité heureuse

Posté le vendredi 22 novembre 2019

à Guipel, Hédé-Bazouges et Langouët (35), les 29-30 novembre et 1er décembre 2019

Tout spécialement pour les architectes, urbanistes et ...

En ville comme à la campagne, l’étalement urbain comme la prolifération des lotissements grignotent petit à petit les territoires naturels et agricoles. C’est une perte de biodiversité, une dégradation du réseau hydraulique, un coup porté à l’agriculture de proximité et aux circuits courts, une disparition de paysages … Architectes, paysagistes, urbanistes, ingénieurs, il est de notre responsabilité de réagir

Programme et inscriptions
l

 

Quatre revendications "Fossil free" envers UCLouvain

Posté le jeudi 21 novembre 2019

La communauté néolouvaniste se mobilise pour un manifeste "Fossil free"

Diverses actions prévues. Contactez l’AGL

 

Arnaque, crime et agriculture : comment la Politique agricole commune ruine l’environnement et les petits exploitants

Posté le mercredi 20 novembre 2019

La Politique agricole commune (Pac) de l’UE, à coups de subventions, a incité à la surproduction puis soutenu les grands propriétaires au détriment des petits agriculteurs. Résultat : un désastre écologique et social. Une réforme radicale est nécessaire.

Une opinion de Théophile Lienhardt, Antoine Arnould, Sarah Zamoum et Jules Routier, cofondateurs, âgés entre 25 et 28 ans, des jeunes Cinquantenaires", groupe de réflexion et de sensibilisation aux urgences environnementale et sociale.

https://www.lalibre.be/debats/opinions/arnaques-crimes-et-agriculture-comment-la-politique-agricole-commune-ruine-l-environnement-et-les-petits-exploitants-5dd438d49978e272f906d378

 
Mots-clés :  -
 
 

À quel prix une ville sans pub est-elle possible ?

Posté le jeudi 14 novembre 2019

Le modèle économique développé par la multinationale de l’affichage publicitaire JC Decaux consiste à fournir gracieusement des équipements et services urbains et/ou une redevance payée aux collectivités en échange de l’implantation de dispositifs publicitaires dans l’espace public. Ce modèle semble faire l’unanimité auprès des autorités publiques au budget toujours plus étriqué. Mais en se rendant progressivement dépendantes financièrement de ces rentrées publicitaires, les villes ont aussi dû considérer leurs citoyen·nes davantage comme des consommateur-trices et mettre de côté les enjeux de l’expression publique dans la cité. Comment s’affranchir du modèle prêt à penser la démocratie made in JC Decaux, au service de l’ultra consommation ? Tour d’horizon des résistances menées, de Liège à Grenoble.

https://www.agirparlaculture.be/a-quel-prix-une-ville-sans-pub-est-elle-possible%e2%80%89/

 
Mots-clés : 
 
 

Oui, nous soutenons la création de NewB

Posté le jeudi 14 novembre 2019

Pour information, puisque vous êtes plusieurs à nous le demander, oui, nous soutenons la création de NewB

Pour les rencontrer directement

Pour obtenir en ligne toutes les infos techniques et souscrire

 

0 | ... | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | ... | 565

SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0