Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

Accueil > Agenda

Agenda

Evènements à partir du : 1er mars 2017

  • Samedi 4 mars 2017 16:00-19:00

    Conseil politique

    Le Conseil politique de notre mouvement se réunira comme chaque premier samedi des mois impair à 16 h 00. Pour rappel il est ouvert à tous les membres du mpOC qui en reçoivent l’OJ et les rapports. + d’infos : info.conseil.politique arobase objecteursdecroissance.be

    Nb : pas de réunion en juillet

    Mundo-N
    Rue Nanon 98 5000 Namur

  • Lundi 6 mars 2017 20:00-22:30

    Démographie... un problème ?

    Bonjour.

    A la fin du débat sans conférence co-organisé le lundi 6 février 2017 par les groupes locaux du mpOC (Mouvement politique des objecteurs de croissance) d’OLLN, des Pastis Patates et du Mouvement TAC (Tout autre chose), et par le Collectif Démocratie locale, sur le sujet "L’emploi ? Pour quoi ?", les participants ont décidé d’entamer un nouveau débat sans conférence, sur la question :

    Démographie... un problème ?

    le lundi 6 mars 2017 à 20 h
    à la Maison du Développement durable
    2 place Agora à LLN

    Ce débat aura lieu dans le cadre du

    2e Tour des cafés
    organisé par la Commission d’éducation permanente du Centre culturel d’OLLN,
    cette année sur le thème de la Transition.

    Vous y êtes cordialement invités.

    Dans une "conférence-débat", il n’y a pas vraiment de débat entre tous les participants. Ici, il n’y a pas de conférence mais bien un vrai débat après une brève introduction du sujet. Tout le monde est invité à prendre la parole et peut être écouté par tous à de nombreuses reprises sans être intimidé par le nombre de participants. Vu qu’il n’y a pas de vedettes à l’affiche, la rencontre se déroule en cercle de parole, pas avec un public faisant face à des "experts". Il ne s’agit pas d’y étaler son savoir mais plutôt d’essayer d’entendre, voire de comprendre, le point de vue de chacun, fût-il différent du sien. Débat, donc, et non combat.

    N’hésitez pas à transmettre cette invitation autour de vous.

    Au plaisir de débattre amicalement avec vous,

    /Jean Pierre


  • Mardi 7 mars 2017 19:30-22:30

    Le Trône de Fer comme métaphore de la décroissance

    Conférence-débat

    Le roman de G.R.R. Martin — A Song of Ice and Fire (1996–) — et son adaptation télévisée — Le Trône de fer (2011–) —, connaissent un succès considérable. Que peuvent-ils nous apprendre sur les enjeux politiques de notre époque ? La réponse est simple : « Les meilleurs livres sont ceux qui vous disent ce que vous savez déjà. » (ORWELL, 1949) Plus précisément : cette fiction agit comme révélateur de la crise que nous traversons, une crise dont les ramifications apparaissent totalement imprévisibles, et qui met en évidence les vices de la finance, la vacuité du politique et la factualité du changement climatique. Une fois que cet état des lieux est établi, penser les modalités — et les pathologies — de l’exercice du pouvoir devient possible. Et les conclusions sont radicales.
    Par Michel Weber, Philosophe, essayiste et membre du Mouvement Politique des Objecteurs de Croissance (http://chromatika.academia.edu/MichelWeber/presse-ecrite)

    Saint-Gilles Pianofabriek, rue du Fort, 35

  • Jeudi 9 mars 2017 13:00-14:00

    La biodiversité disparaît, les paysans aussi.

    Présentation de deux livres publiés aux éditions Yves Michel
    Ines Trépant : « Biodiversité : les politiques européennes menacent le vivant - Connaître la nature pour mieux légiférer »
    publié le 7 mars – préface d‘Olivier de Schutter

    Gérard Choplin : « Paysans mutins, paysans demain – Pour une autre politique agricole et alimentaire »
    publié le 17 février- Préface de José Bové

    en présence de l’éditeur Yves Michel

    La biodiversité disparaît, les paysans aussi.

    La protection de la biodiversité est un enjeu sociétal majeur qui va bien au-delà de simples histoires de fleurs et d’oiseaux. Cependant, l’Union Européenne échoue systématiquement à répondre aux objectifs qu’elle s’est fixés en la matière ; la création de réserves naturelles n’étant qu’une rustine de fortune. Comment expliquer cela ? Quels sont les enjeux ? Et surtout comment y remédier ?
    A travers l’analyse de sept mécanismes européens de destruction de la biodiversité, Inès Trépant jette des ponts entre le monde politique et le milieu naturaliste. Elle met en lumière l’urgence de décloisonner les politiques environnementales, agricoles, énergétiques, industrielles et commerciales en Europe, replaçant la biodiversité au cœur du projet économique européen. L’auteure propose enfin des alternatives pour sortir du toujours plus de croissance, en puisant dans la connaissance de la nature et des lois qui la régissent.
    http://www.yvesmichel.org/product-page/livres-a-paraitre/biodiversite-politiques-europeennes-menacent-vivant/

    Dans les années 1980, une voix paysanne en Europe s’est levée face au productivisme et à la mondialisation néolibérale des marchés agricoles, dans lesquels les réformes successives de la Politique Agricole Commune se sont inscrites. Il s’agit de la Coordination paysanne européenne (devenue aujourd’hui la Coordination européenne via campesina). Gérard Choplin, qui en a été l’un des artisans, témoigne de sa naissance, de son développement et de ses transformations, de 30 ans de débats, de propositions, d’actions pour une politique agricole juste, durable, solidaire.
    L’Europe sera-t-elle à la hauteur des enjeux en changeant profondément de politique agricole ? Devant les impasses sociales et environnementales actuelles et les interrogations existentielles de l’Union européenne, les paysans mutins d’aujourd’hui sont d’utilité publique.
    http://www.yvesmichel.org/product-page/livres-a-paraitre/paysans-mutins-paysans-demain/

    Inès Trépant est diplômée en politique internationale et en études européennes. Depuis 2004, elle travaille au Parlement européen comme conseillère politique pour la Commission économique et monétaire (jusqu’en 2010) et depuis, pour la Commission du Développement. Elle est l’auteure de nombreuses publications sur la politique européenne et commerciale. Inès Trépant est également guide nature et membre fondatrice de l’association GRAPPE (Groupe de Réflexion et d’Action pour une Politique Écologique). Elle vit à Bruxelles.

    Gérard Choplin, agronome, a joué un rôle moteur dans la construction, le développement et l’animation de la Coordination Paysanne Européenne de 1982 à 2008. Il est aujourd’hui analyste-rédacteur indépendant sur les politiques agricoles, commerciales et alimentaires. Il réside à Bruxelles.

    Merci d’annoncer votre participation
    Contact : Ines Trépant, ines.trepant@skynet.be tel : 0489 91 02 60
    Gérard Choplin choplin.gerard@skynet.be tel : 0473 25 73 78

    au 115, rue Stévin, à Bruxelles – métro Schuman

  • Samedi 11 mars 2017 14:00-16:30

    Manifestation antiatomique à Anvers

    Manifestation antiatomique le jour anniversaire de l’accident de Fukushima (11 mars 2011).

    Départ de la manifestation à 14 h

    Le flyer-affiche et le site de 11maart-beweging, l’organisateur principal.

    Départ de la manifestation de Leopold de Waelplaats.

  • Samedi 11 mars 2017 14:00-16:30

    La décroissance à la foire du livre

    Notez les rencontres du samedi 11/3/2017 :

    • de 14h00 à 15h00 Alain Adriaens au stand : 208 pour son livre "Un millénaire de simplicité volontaire en Occident"
    • de 14h00 à 15h00 Hervé Kempf au stand : 242 avec son ouvrage "Tout est prêt pour que tout empire"
    • de 15h00 à 15h45 (Place de l’Europe, magasin 1) conférence-débat : L’audace de changer demain ? Avec Riccardo Petrella, Alain Adriaens, Erik Rydberg

  • Samedi 11 mars 2017 15:00-16:00

    La croissance... Que faire ?

    Trop peu de citoyens s’intéressent à la question de l’énergie, sur laquelle repose pourtant toute l’organisation de nos sociétés. Les gouvernements n’ont pas encore pris les mesures qui s’imposeraient. Sans énergie, pas de travail, pas de techniques, pas de civilisation, pas de vie !

    Le film d’animation Sans lendemain explique clairement les enjeux vitaux qui nous attendent à court et moyen terme.

    En présence de Bernard Legros et Francis Leboutte dumpOC-Liège (Groupe de Liège du Mouvement politique des objecteurs de croissance), nous aborderons la problématique de la Croissance et tenterons d’évoquer alternatives et pistes de solutions.

    Organisateur : Point Culture Liège. - Entrée libre.

    Liège Point Culture, Espace Saint-Michel, 1-5 Rue de l’Official

  • Samedi 11 mars 2017 16:00-18:00

    CETA, TTIP, TISA... fini ou pas fini ?

    Café politique dans le cadre du 2e Tour des cafés d’OLLN organisé par la Commission d’éducation permanente du Centre culturel d’OLLN.

    Les traités de "libre-échange" transatlantiques font l’objet de nombreux débats et rebondissements. Où en est-on ? Que faire ?

    Venez venez vous informer et en discuter avec le Collectif OLLN No-transat et les groupes locaux du mpOC (Mouvement politique des objecteurs de croissance) et de TAC (Tout autre chose).

    Contact :

    010 45 58 90
    olln.no.transat@agora-lln.be

    Partenaires :

    • • Collectif OLLN No-transat
    • • Groupe local du mpOC
    • • Groupe local de TAC

    Bibliographie :

    • • Raoul Marc Jennar, Le Grand marché transatlantique. La menace sur les peuples d’Europe, Cap Bear 2014
    • • Collectif : Commerce mondial : la démocratie confisquée, Yves Michel 2015
    • • Serge Latouche : L’invention de l’économie, Albin Michel 2005
    LA CLÉ DE SOL Boulevard Martin, 14 1340 Ottignies

  • Lundi 13 mars 2017 20:00-22:30

    Il faut tuer TINA - 200 propositions pour rompre avec le fatalisme et changer le monde

    Pour ce lundi contre la dette du 13 mars 2017, nous vous proposons de venir rencontrer Olivier Bonfond (CADTM Belgique) qui viendra présenter son tout nouveau livre « Il faut tuer TINA - 200 propositions pour rompre avec le fatalisme et changer le monde » (http://www.cadtm.org/Il-faut-tuer-TINA).

    Une soirée organisée par le CADTM, A Contre Courant et le CEPAG « TINA There Is No Alternative : il n’y a pas d’alternative. »

    La célèbre expression de Margaret Thatcher est tout sauf vraie. Des alternatives au capitalisme et à la pensée unique néolibérale existent. Elles sont construites par des femmes et des hommes qui, partout dans le monde, se dressent contre l’injustice, les inégalités, l’oppression. Beaucoup de ces alternatives sont simples, cohérentes et, avec un peu de volonté politique, pourraient être mises en œuvre dès aujourd’hui.

    Prétendre que l’être humain est fondamentalement égoïste ou que le capitalisme est notre seul horizon revient à forger notre impuissance : en jetant le discrédit sur celles et ceux qui veulent changer le monde, taxés de rêveurs, d’utopistes, TINA nourrit le fatalisme, la passivité et la résignation. En effet, comment penser l’alternative et pourquoi agir si l’on part du principe que, de toute façon, « c’est foutu » et qu’on n’y pourra rien changer ?

    C’est le point de départ et l’objectif de ce livre : proposer un outil accessible, pratique, concret et rigoureux pour rompre avec le fatalisme ambiant et montrer que, dans tous les domaines (finance, économie, éducation, culture, démocratie, agriculture, etc.), des alternatives crédibles à la mondialisation capitaliste sont à notre portée.

    Cet ouvrage s’adresse aux millions de personnes indignées par les injustices et les absurdités de ce monde. À celles et ceux qui veulent construire un autre modèle, fondé sur la satisfaction des droits humains fondamentaux, le respect de l’environnement et la construction d’une véritable démocratie.

    L’Histoire a montré qu’il est vain d’attendre passivement que nos dirigeants servent les intérêts des populations. Ce ne sont pas le bon sens ou l’intérêt général qui mènent le monde, mais les rapports de force. Face à la puissance organisée des transnationales et de la finance, il est temps que les peuples s’organisent, prennent en main leur destin et, par l’action collective, relèvent le défi du changement. Si ce livre réussit à éveiller l’envie d’apprendre, de débattre et de passer à l’action, il aura pleinement joué son rôle.

    Olivier Bonfond est économiste et conseiller au CEPAG (Centre d’Éducation populaire André Genot). Militant altermondialiste, membre du CADTM, de la plateforme d’audit citoyen de la dette en Belgique (ACiDe) et de la Commission pour la Vérité sur la dette publique grecque, il est l’auteur du livre Et si on arrêtait de payer ? 10 questions/réponses sur la dette publique belge et les alternatives à l’austérité (Aden, 2012). Il est également coordinateur du site www.bonnes-nouvelles.be

    Éditions Le Cerisier
    En collaboration avec le CEPAG et le CADTM

    L’Aquilone
    Boulevard Saucy 25, 4020 Liège

  • Mardi 14 mars 2017 20:30-23:00

    Know Apocalypse

    Spectacle « Know Apocalypse » par la Compagnie de l’Éponge
    Seul en scène piquant qui traite du rapport bourbeux que notre société entretient avec le pétrole.

    Humour décalé et troublantes vérités.

    Suivi d’un échange avec Marie Simonet (comédienne, Compagnie de l’Eponge) et Francis Leboutte (membre du mpOC-Liège et de l’ASPO.be).

    PAF : 10/7 €.

    Liège À la péniche le Ventre de la Baleine, quai de Gaulle, 4020 Liège (près de la Passerelle Saucy).

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 130

SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0