Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

Accueil > Activités > Pour faire face à l’urgence sociale et à l’urgence environnementale, nous (...)

Pour faire face à l’urgence sociale et à l’urgence environnementale, nous réclamons l’organisation d’une conférence citoyenne au Sénat avant les prochaines élections ! / Om een antwoord te bieden aan de hoogdringendheid, sociaal vlak en op vlak van milieu, eisen we het organiseren van een burgerconferentie in de Senaat voor het plaatsvinden van de volgende verkiezingen

mpOC | Posté le 17 décembre 2018

Une action citoyenne urgente à destination de la Chambre et du Sénat.

Pour signer : utilisez le formulaire en bas de page et confirmez votre signature via le courriel que vous allez recevoir. Attention celui-ci se cache parfois dans les spams. N’hésitez pas à laisser un message.

Dringende burger actie bestemt aan de kamer en de Senaat.

Om te tekenen : gebruik het formulier hieronder en bevestig uw tekenen via de mail die U zult krijgen. Opgepast deze mail bevindt zich soms in de spam box. Aarzel niet een boodschap na te laten.

Pour savoir où en est cette action, voir : https://objecteursdecroissance.be/spip.php?article961

Français

Pour signer : utilisez le formulaire en bas de page

et confirmez votre signature via le courriel que vous allez recevoir. Attention celui-ci se cache parfois dans les spams. N’hésitez pas à laisser un message.

Le compte à rebours a démarré. Nous le savons tous, nous ne pouvons plus tergiverser. Déjà dans notre quotidien nous en tenons compte. Déjà, nous modifions nos comportements pour tenter de rencontrer et l’urgence sociale et l’urgence environnementale. Nous sommes motivés, extrêmement motivés et quoi qu’il en soit des difficultés, nous poursuivons nos actions jour après jour. Il en va de pans entiers de l’humanité déjà plongés dans la misère aujourd’hui mais aussi de nos enfants et petits-enfants auxquels nous voulons laisser un avenir sur une planète apaisée. Mais nous savons que cela ne suffit pas.

Par ailleurs, nous en avons marre de voir que toutes les manifestations de bonne volonté que nous portons publiquement depuis des années sont traitées avec désinvolture, dédain et même mépris, par les responsables politiques, comme si nous avions encore le temps de voir venir. Nous en avons marre de voir le gouvernement fédéral trouver mille et une excuses pour ne pas bouger. Les uns ne voudraient pas ceci, les autres cela, on est en crise, il y a d’autres priorités… la litanie se poursuit d’année en année. L’impasse politicienne est totale. La situation est tellement emmêlée aujourd’hui que les citoyens, à juste titre, ne peuvent plus s’y retrouver. La confiance est au plus bas tant le jeu politicien a pris le dessus sur le politique alors que nous sommes à un tournant civilisationnel.

Nous disons ça suffit ! Nous avons besoin d’un nouveau pacte social rapidement (1) ! L’actuel est dépassé et en voie de s’effondrer complètement. C’est pourquoi nous réclamons l’organisation d’une conférence citoyenne par le Sénat avant les prochaines élections. Son thème : mettre en avant les bases d’un nouveau pacte social qui conjugue enfin justice sociale et environnementale.

Nous savons que la Belgique est en mesure de l’organiser. Elle en a largement les moyens. Cette mission peut être confiée au Sénat qui dispose de toute l’infrastructure ainsi que des moyens humains et financiers nécessaires. Le Sénat peut s’appuyer sur le G 1000 (2) , la plate-forme d’innovation démocratique. Le panel citoyen peut être constitué par tirage au sort parmi la population en incluant les gilets jaunes et les gilets verts. Les instituts de sondage sont habitués à ce type de pratique. La démarche est connue (3) , elle peut être mise en place en 3 mois. Nous avons suffisamment d’expertise sur ces matières dans notre pays et en Europe pour déboucher sur des propositions praticables dès la prochaine législature. Sur des propositions que les citoyens pourront enfin évaluer au moment de leur vote à un moment crucial !

Nous avons assez attendu ! Cette fois ça doit bouger ! N’attendons plus. Montrons que la citoyenneté ne se résume pas à un bulletin de vote lors d’une élection anticipée ! Nous avons besoin enfin de hauteur et de débats approfondis ! Montrons qu’au moment où nous devons changer radicalement de civilisation, c’est par une citoyenneté active et respectée qu’on peut y arriver. Exigeons ensemble cette conférence citoyenne. Faisons face ensemble aux urgences sociale et environnementale !

  • Le texte en format PDF pour signatures sur papier :
    PDF - 463.4 ko

Ce texte sera transmis le 21 janvier 2019 aux destinataires et à la presse avec le nom et les messages des premiers signataires.
Les signatures peuvent encore nous arriver jusqu’au moment où nous aurons obtenu la réponse du Sénat.

Primo signataires : Alain Adriaens, ATTAC Lg, Paul-Marie Boulanger, Thierry Bourgeois, Brissa Didier, Kenny Cadinu, Jean Cornil, José Dave, Christine Decantere, Vincent Decroly, Michel Dehon, Robin Delobel, Patrick Dessart, Olivier De Schutter, Christophe Dubois, Paul-Emile Dupret, Renaud Duterme, Nadia El Abassi, Pierre Eyben, Charles Fabry, Ezio Gandin, Jean-François Gava, Corentin Genin, Myriam Ghilain, Françoise Gilboux, Dominique Gilkinet, Michèle Gilkinet, François Gillet, Marie Gribomont, Marie-Claire Hames, Laetitia Harutunian, Thomas Héricks, Jean-Michel Lex , Aline Lourtie, Nadine Janssens, François Lapy, Bernard Legros, Laurent Lievens, le mpOC, Christine Pagnoulle, Alexandre Penasse, Jean-Pierre Ranschaert, Lucette Royez, Olivier Starquit, Marie-Eve Tries, Bénédicte van Cutsem, Joëlle Vandenbulcke, Stéphane Vanden Eede, Michel Weber, Jean Pierre Wilmotte, Patrick Wouters.

Avec également : À Contre-courant, Martine Dardenne, IEB, Kairos (le journal), Paul Lannoye, Christine Mahy, POUR (Press), Jean-Claude Renda, Gabriel Ringlet et Urgence - Environnement be, Karine Verhelst.

Notes :

(1) Sur le pacte actuel voir notamment la synthèse de Marc Sinnaeve « LE PACTE SOCIAL DE 1944 : LE GRAND COMPROMIS CAPITAL-TRAVAIL » http://www.pac-g.be/index.php/item/78-21-le-pacte-social-de-1944-grand-compromis-capital-travail

(2) http://www.g1000.org/fr/

(3) Voir par exemple le livre de Dominique Bourg & Daniel Boy, Conférences de citoyens, mode d’emploi, Éditions Charles Léopold Mayer, 2005.

Pour contacter les porteurs de l’action : pactesocial arobase cwacwa.be

Contact presse : Michèle Gilkinet, pactesocial arobase cwacwa.be, 0476 860305

Nederlands

Om te tekenen : gebruik het formulier hieronder

en bevestig uw tekenen via de mail die U zult krijgen. Opgepast deze mail bevindt zich soms in de spam box. Aarzel niet een boodschap na te laten.

Het aftellen is begonnen. We beseffen het allemaal, we kunnen niet langer treuzelen. Al in ons dagelijks leven houden we er rekening mee. We wijzigen nu al ons gedrag om aan die sociale hoogdringendheid als aan de milieusituatie een antwoord te bieden. We zijn uitermate gemotiveerd en ongeacht de moeilijkheden trachten we onze acties elke dag verder te zetten. Het is zowel een kwestie voor een deel van de mensheid die zich nu al in ellende bevindt als een kwestie voor onze kinderen en kleinkinderen voor wie we een toekomst willen waarborgen op een vredevolle planeet. Maar we weten dat dit niet voldoende is.

We zijn het ook beu dat alle uitingen van goede wil die we jarenlang in het openbaar dragen geminacht worden door politici, alsof we nog tijd hebben om het te kunnen schatten. We zijn het beu om te zien hoe de Federale Overheid duizend excuses weet te vinden om niet te handelen.
Een aantal wil dit niet, anderen dat niet, ’we zijn in crisis’, ’er zijn andere prioriteiten’ ... die litanie gaat zo verder van jaar tot jaar. De politieke impasse is compleet. De situatie is zo verwarrend dat de burgers het bos door de bomen niet meer zien, terecht. Het vertrouwen is op het laagste peil gestrand omwille van plaatsen van politieke spelletjes boven de echte politiek, dit terwijl onze samenleving op een keerpunt staat.

Wij zeggen ’het is genoeg geweest’ ! We hebben snel een nieuw sociaal pact nodig. Het huidige is voorbijgestreefd en staat op een volledig instorten. Dit is de reden waarom we het organiseren van een burgerconferentie door de Senaat vragen, en dit dus voor de verkiezingen. Haar thema : het naar voren brengen van de grondslag van een nieuw sociaal pact dat uiteindelijk rechtvaardigheid inluidt zowel op sociaal vlak als op vlak van milieu.

We weten dat België dit opzet kan uitdragen. Het land beschikt daartoe over voldoende middelen. Die missie kan toevertrouwd worden aan de Senaat die beschikt over de nodige infrastructuur als over de personele als financiële middelen. De Senaat kan zich beroepen op de G1000, het platform voor democratische innovatie. Het burgerpanel kan worden gevormd door middel van lottrekking binnen de bevolking met hierbij insluitend ’de gele en groene vestjes’. Opiniepeilingen zijn dergelijke lotingen gewoon. De aanpak is bekend en kan binnen de 3 maanden georganiseerd worden. We beschikken over voldoende expertise over desbetreffende materies in ons land als daarbuiten binnen Europa om uit te monden op werkbare voorstellen en dit vanaf volgende legislatuur. Voorstellen waarmee de burgers eindelijk zullen kunnen oordelen op het ogenblik van de verkiezingen en wel op een cruciaal ogenblik !

We hebben lang genoeg gewacht ! Ditmaal moet het vooruit ! Langer wachten is geen optie meer. Laten we aantonen dat burgerschap zich niet beperkt tot een stembiljet bij vervroegde verkiezingen. We hebben een perspectief nodig en het verdiepen van debatten ! Laten we aantonen dat actief en gerespecteerd burgerschap die doelstelling van radicale beschavingsverandering kan bereiken. Laten we ons samen die burgerconferentie opeisen ! Laten we samen die hoogdringendheid, op sociaal vlak en op vlak van milieu, nu aanpakken !

Eerste ondertekenaars :

Alain Adriaens, Attac Lg, Paul-Marie Boulanger, Thierry Bourgeois, Brissa Didier, Kenny Cadinu, Jean Cornil, José Dave, Christine Decantere, Vincent Decroly, Michel Dehon, Robin Delobel, Patrick Dessart, Olivier De Schutter, Christophe Dubois, Paul-Emile Dupret, Renaud Duterme, Nadia El Abassi, Pierre Eyben, Charles Fabry, Ezio Gandin, Jean-François Gava, Corentin Genin, Myriam Ghilain, Françoise Gilboux, Dominique Gilkinet, Michèle Gilkinet, François Gillet, Marie Gribomont, Marie-Claire Hames, Laetitia Harutunian, Thomas Héricks, Jean-Michel Lex , Aline Lourtie, Nadine Janssens, François Lapy, Bernard Legros, Laurent Lievens, le mpOC, Christine Pagnoulle, Alexandre Penasse, Jean-Pierre Ranschaert, Lucette Royez, Olivier Starquit, Marie-Eve Tries, Bénédicte van Cutsem, Joëlle Vandenbulcke, Stéphane Vanden Eede, Michel Weber, Jean Pierre Wilmotte, Patrick Wouters.

Met ook : À Contre-courant, Martine Dardenne, IEB, Kairos (le journal), Paul Lannoye, Christine Mahy, POUR (Press), Jean-Claude Renda, Gabriel Ringlet et Urgence - Environnement be, Karine Verhelst.

Teken online : https://objecteursdecroissance.be/spip.php?article952

Om de initiatiefnemers te contacteren : pactesocial arobase cwacwa.be

titre documents joints

 
Identifiants personnels
Lien hypertexte :

Un message, un commentaire ?

0 | 15 | 30 | 45 | 60 | 75 | 90 | 105 | 120 | ... | 1110

1124 Signatures

Date Nom Message
23 décembre 2018 Zoubida Elaimrany Initiative très intelligente ! Enfin, prendre conscience de l'impact de l'activité économique et humaine sur les pertes liés à la biodiversité des écosystèmes tant sur mer que sur terre.... certains diront qu'il est déjà trop tard.... la crise sociétal et environnementale ont un point commun c'est le système de prédation économique mondiale non éthiquement régulé que l'humain a mis en place au nom du progrès économique de la modernité du bien-être égoïste pour satisfaire l'égo des êtres humains sa toute puissance sur les autres espèces vivantes sur sa propre espèce même en instaurant un système de domination d'une communauté puis d'une nation puis d'un continent sur un autre..... toujours dans une soif de domination de pouvoir contrôler le monde .... ainsi nous sommes arrivés à un stade de servitude alienant tant les êtres que les animaux .... la terre s'essoufle autant que les êtres humains et les animaux.... Pronons un retour à la vie pour préserver le vivant sans aucune domination d'une espèce sur l'autre.... pronls les valeurs d'autosuffisance dans tout les domaines économiques alimentaires à l'échelle d'abord de communauté puis de ville village puis des régions puis d'un pays entier.... pronons la sobriété au lieu de trouver un bonheur éphémère et destructeur des liens sociaux de l'environnement et des espèces vivantes entre elles liés aux systèmes d'exploitation capitalistes ! C'est un retour vers le progrès humains aux services de toutes les espèces vivantes et en même temps le respect de la terre des mers ... Je suis pour la décroissance car comme le dit un grand homme du nom de Pierre Rabbi .. comment toujours faire plus et exploiter plus dans un monde limité et finit.... qui a dit qu'il fallait exploiter les rivières les terres les mers ...ne pouvons nous pas contempler la mer la terre les rivières sans nécessairement en retirer un profit qui serviront toujours le plus avide le plus orgueilleux des êtres ? Aujourdhui nous sommes arrivés face à des forces qui dominent le marché mondial le but étant la croissance économique non éthique et non contrôlée donc le travail non régulé et le social mal gérer mais un jour arrive que tout sera cause perdu si l'être humain ne prend pas conscience qu'il fait partie lui même d'un espèce fragile depant des plus petites espèces vivantes elle même dépendante de l'environnement et donc en lien étroit comme toutes les autres biodiversités menacés... ce n'est qu'à ce moment là que l'humain comprendra que tant sur la pyramide alimentaire que sur l'échelle qui régule ce monde il n'est ni superpuissant ne pourras absolument plus rien contrôler... Les vrais questions sommes nous prêt à sacrifier notre pouvoir d'achat notre mode de vie prédateur nous déplacer différemment manger différemment voyager autrement s'habiller modestement et travailler moins pour améliorer sa propre qualité de vie à ceux qui nous sont chers seront nous capable de revenir vers des vies en communauté afin d'assurer non l'individualisme mais le partage intelligent et une économie énergétique..sommes nous capable comme nos arrières grand parents faire un seul mais un inoubliable souvenirs de voyage portez une seule tenue le dimanche ou le vendredi et la semaine passé à l'uniforme sommes nous capable de récupérer les meubles de maman sa vaisselle...et pourquoi pas vivre toutes les familles réunis dans un même toit manger les légumes les petits élevages de la ferme du voisin les légumes de proximité ou ceux que l'on aura cultivée.....???? Sommes-nous prêt avec les 7,5 milliards d'êtres humains sur terre à partager éthiquement les richesses collaborer avec éthique pour échanger... retrouvez un système qui favoriserait une croissance raisonnée non prédatrice ni sur les autres espèces vivantes ni sur l'environnement ni sur sa propre espèce humaine ?? J'en doute mais il faut garder espoir...?
21 janvier Zofia Zaniewski
14 janvier Zoé Brusselmans
29 décembre 2018 Yvonne Charon Il est plus que temps de nous mobiliser, nous simples "petits" citoyens pour obliger nos politiciens à s'activer dans le bon sens de la justice sociale et environnementale. Yvonne Charon
14 janvier Yves marloye Ça va être difficile de sortir 80 % de la population qui vit de et dans la consommation et qui a peur de se remettre en question et et peur de perdre certains privileges
3 janvier Yves GABRIEL Parce qu’au même titre que la justice, la politique n’est pas que l’affaire de professionnels. Parce qu’apprendre à comprendre la justice, la politique, c’est décoder la complexité du Monde. Et ce qui est beau est parfois complexe.
24 décembre 2018 yves dewelle Oui, l'avenir de l'humanité sur cette planète mérite qu'on s'en préoccupe.
17 janvier Yves Decroly
26 décembre 2018 Yves DAWANT
17 janvier Youssef Mechbal
15 janvier Ygaëlle Dupriez
12 janvier Xavier Van Bambeke
13 janvier Xavier Rolin
31 décembre 2018 Xavier Gonay
27 janvier Xavier Duponcheel

0 | 15 | 30 | 45 | 60 | 75 | 90 | 105 | 120 | ... | 1110

SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0