Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

Accueil > Ressources > Le journal > Numéros précédents > L’Escargot déchaîné n°6

L’Escargot déchaîné n°6

mpOC | Posté le 29 octobre 2012

Vous avez entre les mains – ou sur votre écran – le bulletin de liaison du Mouvement politique des objecteurs de croissance. Ce bulletin se veut ouvert à tous les objecteurs de croissance, membre ou pas du mpOC. Il se veut le creuset des idées qui nous permettent de penser et d’affiner les théories de l’objection de croissance, mais aussi le carrefour des actions concrètes qui sont menées pour la diffusion de nos idées. Nous vous invitons à le diffuser largement autour de vous et à y participer. Je profite de ce préambule pour appeler les associations qui nous sont proches pour qu’elles nous envoient leurs actions et propositions d’actions autour de l’objection de croissance, que nous publierons dans le but de créer des liens entre tout ce qui existe.
Marie-Eve Lapy-Tries

Edito

Parfois, il ne faut pas faire grand-chose pour diffuser nos idées politiques.
Ce dimanche, se déroulaient en Belgique les élections communales et provinciales. Vous aurez pu remarquer que les jours desélections, une quantité énorme de nos concitoyens se déplacent pour aller voter. Vu la proximité des bureaux de vote et la perspective d’une promenade dominicale
agréable, un pourcentage important de ceuxci se déplacent à pieds, qui plus est, souvent en famille, en particulier lorsque les enfants et les parents sont en âge de voter.

Certains de nos membres habitent sur les chemins menant aux urnes. Il n’a donc pas été difficile de placer un stand devant la façade de nos maisons et d’y déposer plusieurs de nos brochures en y indiquant par une pancarte qu’il est possible de faire de la politiqueautrement. Les électeurs n’ont alors plus eu qu’à consulter les brochures et à se servir le cas échéant.

Triple avantage de ce stand :
- Les citoyens sont déjà branchés sur leur activité du moment, à savoir aller voter. Leur esprit est donc plus enclin à recevoir une information politique.
- Il n’est pas nécessaire de prévoir de grandes installations et de gros investissement en temps.
- On peut toucher tout qui est en âge d’aller voter.

Mais, vous me direz, il est interdit de faire de la publicité électorale le jour du scrutin. Nous l’avons assumé, en repensant avec délectation que le mpOC a choisi qu’un des moyens d’action était la désobéissance civile. En effet, il aurait été très cocasse de recevoir des autorités une convocation contre un tract électoral d’un mouvement qui ne se présentait dans aucunes des communes de Belgique. Ca aurait pu être une formidable vitrine qui se serait offerte à nous, les médias relevant facilement les situations kafkaïennes dans lesquelles un « petit » organisme est victime de l’absurdité de la séparation entre la politique et le monde extérieur.

Toutefois, ce dimanche, nous n’avons pas eu de remarque de la justice. Peut-être se consacrait-elle à poursuivre les abstentionnistes…

Des brochures sont parties, espérons que ça porte ses fruits.

François Lapy

titre documents joints

SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0