Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

Accueil > Communiqués > Ils ont déclaré la guerre à la liberté

Ils ont déclaré la guerre à la liberté

mpOC | Posté le 9 janvier 2015

L’attaque du siège de Charlie Hebdo, la mort de Cabu, Charb, Wolinski, Tignous, Bernard Maris et 7 autres personnes sonne comme un glas . Avant tout autre chose, nous présentons nos condoléances aux familles, amis et collègues des victimes, nous voulons aussi unir nos voix au rappel des valeurs qui fondent le vivre ensemble dans une société émancipée.

Nous n’étions pas toujours d’accord avec leur plume, mais nous refusons de voir les balles répondre au crayon et au papier,

Nous refusons aussi d’entrer dans une déferlante haineuse qui empoisonnerait aussi bien la presse que les réseaux sociaux. Nous refusons l’amalgame qui est trop souvent fait entre musulmans et terroristes et nous affirmons avec force que ce ne sont pas des musulmans mais des milices extrémistes qui ont bassement assassiné ces personnes pour casser la liberté d’expression. Mais cette liberté d’expression, cette liberté de rire de tout ne mourra pas avec eux.

Entendons-nous bien, de part et d’autre on a déclaré la guerre à la liberté. Les assassins djihadistes tout comme les haineux d’extrême droite souhaitent une société divisée, une société d’ afrontement de tous contre tous, une société de la peur de l’autre, une société atomisée, déconstruite, une société qui se fait la guerre, les uns dans un fantasme de race pure, les autres dans un fantasme de pouvoir se positionner en sauveurs d’une minorité opprimée.

Plus que jamais en ces moments douloureux, il est important de répondre à la haine, à la terreur et à ce bain de sang totalement insensé par l’ouverture, la tolérance, la démocratie, l’amour et la liberté. Ne laissons pas ces assassins empêcher qui que ce soit de prendre la plume pour un monde meilleur.

Pour le Mouvement politique des objecteurs de croissance,
Marie-Eve Tries, Michèle Gilkinet, Jean Pierre Wilmotte

SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0