Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

Accueil > Communiqués > Effacement énergétique : notre but est politique !

Effacement énergétique : notre but est politique !

mpOC | Posté le 18 novembre 2014

Nous avons reçu plusieurs remarques nous indiquant que c’est bien beau d’effacer notre consommation d’énergie entre 17 et 20h, mais que c’est faire le jeu de la ministre en charge de l’énergie et de son plan ON/OFF qui met sur le dos des ménages la charge (la culpabilité ?) d’un éventuel délestage ou black out.

Pourtant, notre volonté d’effacement énergétique, outre le fait qu’elle permet de produire globalement moins d’électricité, est accompagnée d’exigences politiques clairement formulées dans la lettre :

- modifier la structure tarifaire de manière à permettre que la consommation de première nécessité réalisée en dehors des pointes de consommation soit quasi gratuite à contrario des consommations de luxe effectuées aux moments de pointe qui devront être les plus couteuses ;
- élargir la possibilité des contrats interruptibles, notamment en les ouvrant aux particuliers et aux administrations en charge de l’éclairage public ;
- imposer l’effacement énergétique aux heures de pointe en priorité des panneaux publicitaires, des centres commerciaux et des entreprises qui pratiquent l’obsolescence organisée ;
- renforcer les aides aux investissements pour toutes les techniques permettant les économies d’énergie, l’usage rationnel de l’énergie et le développement du renouvelable citoyen ;
- mettre fin à la production d’électricité par le nucléaire ;
de permettre aux unités de production électrique flexible de bénéficier d’un tarif à la hauteur du service qu’elles apportent.

Ces demandes politiques gardent tout leur intérêt et il est important de les rappeler à nos ministres en charge de l’énergie. A notre connaissance, rien n’a été fait pour éteindre les panneaux publicitaires, par exemple...

SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0