Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

Accueil > Communiqués > Lettre ouverte à Marc Goblet, nouveau secrétaire général du syndicat (...)

Lettre ouverte à Marc Goblet, nouveau secrétaire général du syndicat socialiste

mpOC | Posté le 24 septembre 2014

A l’occasion de l’élection de Monsieur Goblet à la tête du syndicat socialiste, nous lui avons adressé la lettre ci-après par courrier et courriel. Il a déjà déclaré son intention de nous rencontrer, ce que nous ferons avec plaisir. Nous ne manquerons pas de faire un compte rendu de cette rencontre.

Mouvement politique
des objecteurs de croissance

Mardi 23 septembre 2014

Lettre ouverte à Marc Goblet, nouveau secrétaire général du syndicat socialiste, Place St. Paul, 13, 4000 LIEGE

Monsieur Goblet

Par la présente nous souhaitons saluer votre élection à la tête du syndicat socialiste. La presse vous décrit comme un combattant syndical né, dans la lignée des grands militants wallons. Nous nous réjouissons de cette description tant les enjeux auxquels nous sommes confrontés sont énormes.
Nous voulons également vous faire part de nos préoccupations. Nous estimons, en effet, qu’il convient de travailler de toute urgence à mettre en œuvre non seulement une transition énergétique, mais encore une véritable reconversion économique, et donc industrielle, pour sortir des dérives catastrophiques liées au productivisme irraisonné d’aujourd’hui. D’urgence aussi, nous devons trouver les moyens d’assurer à chacun un revenu décent pour cette période de forte turbulence qui nous attend, ce qui sera particulièrement difficile avec la coalition kamikaze qui nous attend au Fédéral.

Pour étayer nos propos, nous vous communiquons deux documents en annexe :

1. la lettre ouverte que nous avions adressée le 24 avril dernier à Madame Anne Demelenne, qui vous a précédé dans la fonction que vous occupez, et à Madame Marie-Hélène Ska, secrétaire générale de la CSC, à propos des mémorandums déposés durant la période électorale. Nous sommes en effet toujours sans réponse de la FGTB, ce que nous regrettons sincèrement.

2. L’appel « Se mobiliser et s’organiser pour éviter et stopper la fièvre de la planète » provenant de 330 organisations ou mouvements sociaux issus du monde entier et représentant plus de 200 millions de personnes, notamment des paysans, des petits agriculteurs, des migrants, des travailleurs, … . « La problématique climatique ne peut plus être ignorée. Elle nécessite des actions urgentes et déterminées, comme celles décrites dans l’appel joint. Au cours des 11.000 dernières années, la température moyenne de la planète était d’environ 14°C. L’augmentation de la température moyenne globale est d’ores-et-déjà d’environ 1°C. Si nous ne prenons pas les mesures appropriées tout de suite pour arrêter la propagation de cette fièvre, les prévisions nous disent que la planète est sur la voie d’une augmentation de la température moyenne comprise entre 2°C et 6°C d’ici la fin du siècle. Dans ces conditions, la vie sur Terre, telle que nous la connaissons, pourrait changer radicalement. »

L’ensemble des faits que nous décrivons montrent à souhait que le mandat que vous allez occuper ne sera vraiment pas de tout repos et nécessitera effectivement les caractéristiques que la presse vous accorde.
Nous restons à votre disposition pour vous rencontrer et vous assurons de notre considération.

Bernard Legros, Michèle Gilkinet, Francis Leboutte, Marie-Eve Tries, Jean-Pierre Wilmotte et Eddie Van Hassel, objecteurs de croissance

071 876779 info arobase objecteursdecroissance .be
http://www.objecteursdecroissance.be/

Word - 49.5 ko
Se mobiliser et s’organiser pour éviter et stopper la fièvre de la planète
PDF - 57.9 ko
LETTRE OUVERTE AUX SYNDICATS
Mots-clés : 
 
SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0