Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

Accueil > Communiqués > Reprise des travaux à Notre-Dame des Landes

Reprise des travaux à Notre-Dame des Landes

mpOC | Posté le 23 décembre 2013

Le dossier de l’aéroport de Notre-Dame des Landes (Loire-Atlantique) est emblématique de cette course folle aux grands travaux inutiles imposés aux citoyens, pour le bénéfice et le « prestige » d’une oligarchie techno-économico-financière indifférente à la catastrophe écologique et climatique en cours.

C’est, de plus, une aberration économique et financière à un moment où nous devrions nous préparer à l’explosion du prix du pétrole suite à la dégringolade annoncée des volumes extraits et plus encore des volumes disponibles pour les pays non producteurs.

C’est enfin un déni de démocratie, l’État français se réclamant exclusivement du droit et non pas d’une légitimité politique qui aurait été avalisée par un débat public qui n’a pas eu lieu.

L’été dernier, un weekend de résistance internationale a rassemblé plus de 30.000 personnes sur le site, venues exprimer leur mécontentement. Les occupants de la ZAD (zone à défendre) pensaient avoir un sursis d’environ un an, le temps que la procédure judiciaire suive son cours. Mais les dominants ne s’avouent pas facilement vaincus et la saga n’est pas terminée. L’État s’apprête à autoriser la reprise des travaux, et donc la destruction de zones humides, de terres agricoles et de toute une biodiversité… alors que Paris accueillera en 2015 une énième conférence (inutile) sur le climat. Schizophrénie du pouvoir !

Le mpOC répète à cette occasion que le salut de l’humanité passera par la décroissance globale de l’empreinte écologique des pays riches, avant tout. Le projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes, inauguré dans les années 1960 et relancé dans les années 2000, est un dangereux anachronisme à stopper d’urgence !

SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0