Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

Accueil > Toutes les brèves

L’obsolescence programmée : pas une fatalité. De l’action individuelle à l’action collective

Posté le samedi 16 novembre 2013

Avec la publicité commerciale et le crédit à la consommation, l’obsolescence programmée est un des trois piliers de la croissance.

Nous avons donc jugé opportun de vous transmettre ci-dessous l’invitation de la Maison du Développement Durable de LLN, en espérant que ce débat puisse être une occasion de populariser les idées de l’objection de croissance voire de faire un pas en avant vers ses objectifs.

Le Secrétariat général du mpOC

Mesdames et Messieurs,

Le vieillissement prématuré des appareils électroniques et bien d’autres objets du quotidien, est un sujet qui suscite un débat.

La haute technologie servirait à quoi si ce n’est répondre à la qualité et la durabilité des produits issus des ressources non inépuisables ?

Le 04 décembre 2013 à 19h00 Auditoire AGORA 10, plusieurs experts viendront débattre avec les citoyens des réalités de l’obsolescence programmée.

Le débat fera apparaître :

La situation actuelle de l’obsolescence programmée en Europe ;
Ce qui est politiquement changeable (au sens de l’action collective institutionnelle) ;
Et ce qui est collectivement et individuellement faisable (action citoyenne non institutionnelle) ;

Quel avis du Comité Economique et Social Européen sur l’Obsolescence programmée ? Thierry Libaert abordera cette question 

Hadelin de Beer replacera l’obsolescence programmée dans son contexte historique et exposera les chiffres clés de l’obsolescence programmée.

Il exposera ensuite les initiatives politiques et associatives développées en Europe pour lutter contre ce phénomène

Oliver Vermeulen interviendra dans le débat, en relayant des hypothèses de solutions et en questionnant les experts scientifiques et politiques sur les scénarios du possible

 
Mots-clés : 
 
SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0