Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

Accueil du site > Ressources > Le Billet bimestriel > Billets précédents > Mobilisation générale de printemps

Mobilisation générale de printemps

mpOC | Posté le 13 mars

Billet bimestriel - mars 2018

Mobilisation générale de printemps

Cette fois, l’Escargot se déchaîne littéralement et sort de sa coquille. Même s’il reste encore lent (normal…), le symbole des objecteurs de croissance avance résolument et les idées qu’il porte conquièrent bien des esprits. Il fait des petits partout où des humains responsables s’interrogent sur les conséquences désastreuses du productivisme qui veut dominer dans nos sociétés. Pour preuve, cet édito de La Revue nouvelle, cette revue sérieuse et plutôt social-démocrate qui, sous le titre « Reprendre le politique en main… contre l’État ? », propose une analyse de la nocivité sociétale du néolibéralisme qui rejoint les constats que pose depuis longtemps le mouvement de l’Objection de croissance. Dans un tel contexte, le mouvement politique des Objecteurs de Croissance s’apprête à passer à la vitesse supérieure et à développer de nouveaux objectifs.

1) Nous continuerons bien sûr à diffuser les informations sur les très inquiétantes évolutions environnementales et sociales. Mais nous nous sentons moins seuls : les médias libres (car indépendants des pouvoirs) sont de plus en plus suivis (Kairos, POUR, Imagine… sont toujours plus lus). Et même dans les médias mainstream des journalistes osent dire ce qui ne va pas. Hélas, leurs infos cohabitent avec des messages contradictoires : alerte sur l’accélération des dérèglements climatiques suivie de propos enthousiastes sur le reprise de ventes de voitures... De quoi rendre les citoyens non encore conscientisés complètement schizophrènes. Une belle initiative qui a pour objectif une repolitisation des enjeux actuels est la campagne TAM TAM qui regroupe de grosses organisations enfin unies dans une action commune de contestation des politiques rétrogrades aujourd’hui à l’œuvre en Belgique.

2) Nous continuerons à soutenir et à participer aux nombreuses actions de résistance et de mise en œuvre d’alternatives concrètes.

3) Nous allons dégager plus d’énergie au renforcement des réseaux qui mettent en lien toutes ces initiatives très positives avec la volonté de les repolitiser, ce qui ne signifie pas, loin de là, les amener sur le terrain de la politique institutionnelle mais les aider à comprendre ce qui les relie au-delà des luttes thématiques. Vous aurez deviné que la lutte contre l’obsession de croissance est selon le mpOC, au final, la nécessité commune à ces résistants. Dans cet ordre d’idées, nous vous proposons de vous intéresser de près à des activités telles que :

a) Les Jours fous de l’économie sociale qui, dès ces 17 et 18 mars, réuniront en 5 lieux des dizaines d’entrepreneurs sociaux qui prouvent que, contrairement à ce que veut faire croire l’égoïste néolibéralisme, la recherche du profit n’est pas le seul motif pour se mettre à travailler ensemble.

b) Nourrir Liège 2018 : puisque l’agriculture et l’alimentation sont les secteurs qui se prêtent le mieux à l’accès à l’autonomie par rapport aux circuits les plus nocifs du productivisme, ce qui se passe dans la cité ardente est symbolique du pouvoir oublié qu’ont les simples citoyens de reprendre en main des parts essentielles de leur capacité à s’auto-organiser.

c) Enfin, le plus proche de nos idées, nous allons relayer en Belgique l’Appel « Bientôt il sera trop tard » qu’ont initié les décroissants français. Après trop de stériles débats fratricides (ah, ce goût de la polémique chez nos voisins du sud !), 80% des décroissants d’Outre-Quiévrain se sont accordé sur un texte et des projets communs. Vous nous retrouverez bientôt à la promotion du contenu politique de cet appel qu’ont déjà co-signé des dizaines de Belges. Faites-le aussi…

Adhérer au mouvement politique des Objecteurs de Croissance permet de soutenir le projet et de recevoir nos diverses infos et publications : http://www.objecteursdecroissance.b...

Alain Adriaens

SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0