Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

Accueil du site > Activités > Le mpOC soutient > Chiny : Mobilisation pour le maintien du bois de la croisette en bien (...)

Chiny : Mobilisation pour le maintien du bois de la croisette en bien commun

mpOC | Posté le 23 juin

Nous relayons cette action citoyenne que nous soutenons

Communiqué de presse du collectif

Chiny le 20 juin 2017

La forêt publique en péril à Chiny, enquête publique et marche de mobilisation Emulation citoyenne dans la commune de Chiny : la Commune d’Aubange a décidé de mettre en vente une propriété forestière de 136ha située à Moyen, à côté de la zone de loisirs du pont de fer. Cette vaste forêt aujourd’hui publique, pourrait demain, être privatisée… En organisant une marche de mobilisation le 2 juillet, un groupe d’habitants, le collectif « forêts pour tous », veut donner un maximum de retentissement à l’enquête publique et faire entendre leurs voix auprès du ministre Collin…

La Commune d’Aubange veut se séparer d’un de ses bijoux de famille. Mais cette vente fait crisser les dents à Chiny et ses alentours : en décidant de vendre au plus offrant, Aubange doit soustraire ce vaste domaine au régime forestier. Or, en Wallonie, la forêt publique est gage de qualité via une gestion par le DNF qui allie les enjeux économiques, écologiques et sociétaux. Cette gestion cherche à garantir la durabilité de la forêt en termes de ressources et de biodiversité. Des biens dont tout le monde profite, aujourd’hui, mais profitera encore et surtout demain. Enfin, le statut public de la forêt est une garantie d’accès pour tous, promeneurs, sportifs, mouvements de jeunesse, cueilleurs, bref, tout un chacun !

Si la question est si cruciale aujourd’hui à Chiny, c’est qu’il s’agit d’un cas sans précédent… et qui pourrait bien faire tache d’huile ! Même si les communes wallonnes ont de temps à autre vendu de petites parcelles forestières dans cas particuliers et motivés, il n’a jamais été question de vendre un domaine entier dans une démarche mercantile. Un débat d’ailleurs encore brulant récemment au sein du gouvernement wallon… A l’heure où les finances des communes ne sont pas toujours au beau fixe, la tentation sera grande pour les conseils communaux de vendre les terres forestières et de morceler le patrimoine commun. Partout en Wallonie risquent donc de pousser barrières, clôtures et panneaux d’interdiction d’accès. Le cas de Chiny devient donc emblématique… Face à cette menace, un groupe d’habitants se mobilise. Le but : maximiser la participation à l’enquête publique. Celle-ci porte sur la possibilité de soustraction de ce domaine au régime forestier (gestion publique), première étape de cette vente. Elle court jusqu’au 4 juillet… Pour cela, une marche de mobilisation se tiendra ce 2 juillet à 10h, dans le domaine des croisettes face à l’aire de loisirs du pont de Fer. Au programme, deux parcours de 4 et 8km, un bar et surtout une boîte aux lettres d’avis qui seront versés à l’enquête publique. Promeneurs, amoureux de la nature, riverains, sportifs, usagers du pont de fer, cueilleurs, pêcheurs,… Venez nombreux vous exprimer et marquer votre soutien en faveur de la forêt publique wallonne !

Renseignements

Contacts

  • Commune de Chiny – Joëlle Debaty (0472/438850 joelle.debaty chez publilink.be)
  • Collectif « Forêts pour tous » - Thomas Claessens (0485/734365 thom.claessens chez gmail.com), Nathalie Maricq (0485/311334 nathaliemaricq chez gmail.com)
Mots-clés :  -
 
SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0