Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

Accueil du site > Ressources > Le Billet bimestriel > Billets précédents > Un été de tous les possibles ?

Un été de tous les possibles ?

mpOC | Posté le 2 juillet 2016

Billet bimestriel - Juillet 2016

Après un printemps social chaud (et météorologique humide), beaucoup ont besoin de souffler. Cela ne signifie pas que le combat s’arrête mais, comme le disait Dominique Voynet, ministre et parlementaire des Verts français et médecin obstétricienne : « Le combat politique c’est comme un accouchement : quand il y a une contraction, on pousse ; et entre les contractions, on souffle ».

Pause estivale ne veut pas dire faire la crêpe au soleil mais se rencontrer, échanger, réfléchir pour être plus juste et plus efficace à l’avenir. Nous vous proposons 4 manières de réaliser ce programme : rencontres, livres, revues et films.

Se rencontrer : les objecteurs de croissance se verront, notamment, à trois occasions :

-  du 15 au 17 juillet à Pontarlier, dans le Jura, avec les décroissants français lors des F’Estives 2016 : http://www.objectiondecroissance.or...

-  ou les 27 et 28 août avec les écosocialistes belges à Daussois dans le namurois http://www.mouvement-vega.be/evenem...

-  ou encore La Petite foire de Libramont, les 23 & 24 juillet où le mpOC tiendra un stand. Cette manifestation alternative à la foire officielle est organisée pour la 6ème fois par le Mouvement d’action paysanne (MAP) pour la promotion de l’agroécologie, en partenariat avec de nombreuses associations. Infos : http://lapetitefoire.lemap.be/.

Lire : si pour vous l’été est la bonne saison pour lire, le mpOC vous propose deux bouquins très éclairants. Avec Contre les gourous de la croissance , pour 4 euros seulement, découvrez les réflexions de Jean Gadrey interrogé par François Ruffin, l’animateur des Editions Fakir (aussi à l’origine du film Merci Patron !). A la lecture de cet échange, on comprendra la nécessité d’unir ceux qui commencent à prendre conscience de l’urgence de l’objection de croissance avec ceux qui sont les premières victimes de l’obsession de croissance, les couches populaires. http://www.fakirpresse.info/contre-...

A découvrir aussi, Le Progrès m’a tuer , aux Editions Le pas de côté qui réunit tout ce qui compte comme penseurs de la décroissance en francophonie, dont le porte-parole du mpOC, Bernard Legros : http://www.lepasdecote.fr/?p=1070

Découvrir une presse alternative  : il n’y a pas que les médias qui défendent le système consumériste dominant (pub oblige…). Par exemple, des analyses décroissantes et progressistes se trouvent sur Kaïros en Belgique (http://www.kairospresse.be/articles ), Fakir en France (http://www.fakirpresse.info/+-75-en... ) et, encore plus proche, L’Escargot déchaîné du mpOC (http://www.objecteursdecroissance.b... ) .

 Enfin, si vous préférez les images, allez voir au cinéma Merci Patron ! (encore les super-activistes d’Amiens… ) (http://www.allocine.fr/film/fichefi... ) ou regardez en streaming En quête de sens (http://www.k-streaming.com/en-quete... ) ou Sans lendemain (https://www.youtube.com/watch?v=a0J... ).

Mais si vous êtes un peu déprimé par la conscience des impasses du monde productiviste, regardez Kurdistan. La guerre des filles (https://www.youtube.com/watch?v=WWd... ) pour réaliser que, peut-être, les germes du renouveau viendront de là où on ne les attend pas : de femmes musulmanes encerclées par différentes variantes des forces du mal.

Et, sur cette note d’espoir, le mpOC vous souhaite un bel été.

Pour le mpOC, Alain Adriaens, porte-parole – 0486/733.389

SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0