Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

Accueil du site > Ressources > Le Billet bimestriel > Billets précédents > Nous y sommes

Nous y sommes

mpOC | Posté le 13 février 2016

Billet bimestriel - Février 2016

Bruxelles, le 13 février 2016

Bonjour,

Soit vous êtes dans le carnet d’adresses d’un membre du mpOC (mouvement politique des Objecteurs de Croissance), soit vous êtes déjà sympathisant de ce mouvement. Cela veut dire que vous vous intéressez à la chose publique et peut-être même, plus largement, à l’avenir de nos sociétés et au futur des humains et du vivant sur notre bonne vieille Terre.

Et ça ne va pas très fort, ni pour nos sociétés ni pour la vie sur Terre, vous le sentez bien. Aussi, en Belgique francophone, comme partout dans le monde, des femmes et des hommes s’inquiètent, réfléchissent… et ont jugé qu’il fallait se battre pour arrêter ce qu’ils considèrent comme une course à l’abîme. Arrêter de produire et de consommer toujours plus est la piste la plus crédible qu’ils ont découverte afin d’éviter (ou atténuer pour les plus pessimistes) le destin tragique qui nous attend inéluctablement si nous refusons de changer quoi que ce soit à nos modes de vie excessivement matérialistes.

Nous constatons, depuis quelques mois, que de plus en plus d’entre vous partagent nos analyses et même nos propositions de solution. Nous avons donc décidé de passer à une vitesse (lenteur) supérieure et de vous envoyer, moins d’une fois par mois, ce qui nous paraît essentiel pour continuer à avoir une vie digne et pour garantir un avenir pas trop sombre à nos enfants.

Donc, venons-en au fait. Si :

  • a) vous avez peur des décroissants et les considérez comme des doux dingues qu’il faut fuir à tout prix… alors, cliquez sur répondre à ce mail, sans rien y inscrire de plus et vous n’entendrez plus parler de nous (du moins par ce biais...) ;
  • b) vous ne refusez pas d’ouvrir les yeux sur ce qui vient et acceptez d’être, de temps en temps, mis au courant de ce qui nous menace le plus directement et les moyens que des femmes et des hommes bien intentionnés vous proposent pour y échapper… alors, ne faites rien et attendez de nos nouvelles ;
  • c) vous êtes vraiment intéressés par ce renouveau dont on parle de plus en plus ; alors, allez sur notre site http://www.objecteursdecroissance.be/ , ou posez toutes les questions que vous jugez utiles à info chez objecteursdecroissance.be .
Word - 49 ko
Nous y voilà, nous y sommes. Fred Vargas

Pour ne pas nous quitter sur un message un peu vide de contenu concret, mais sans vous imposer déjà notre point de vue que vous ne partagez peut-être pas, permettez-nous de vous transmettre deux clins d’œil, plus artistiques que politiques : un lien vers une chanson anticonsumériste d’Alain Souchon https://www.youtube.com/watch?v=7k9... (la vidéo qui l’accompagne est super !) et un court texte de l’écrivaine Fred Vargas (en attachement).

Et, en cette veille de Saint-Valentin, nous vous souhaitons une journée pleine de bisous et de caresses, mais pas trop d’achats qui ne sont certainement pas la meilleure façon de témoigner de son amour.

Pour le mpOC, Alain Adriaens, porte-parole – 0486/733.389

© Singer, La Décroissance, le journal de la joie de vivre

SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0