Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

Accueil du site > Ressources > Décroissance : les essentiels > Les idées de la décroissance validées par un modèle scientifique

Les idées de la décroissance validées par un modèle scientifique

mpOC | Posté le 5 septembre 2016

C’est en effet ce que démontre François Briens, ingénieur spécialisé en énergie dans sa thèse de doctorat sur la modélisation prospective de scénarios de décroissance, réalisée à l’Ecole des Mines ParisTech et intitulé "La Décroissance au prisme de la modélisation prospective : Exploration macroéconomique d’une alternative paradigmatique" .

Cette bonne nouvelle, nous l’apprenons par Reporterre que nous ne pouvons pas assez vous rappeler de soutenir tant l’information qu’on y trouve est riche et dynamisante.

Que conclut François Briens à la fin de son article que vous pourrez trouver ici ainsi que l’accès à sa thèse ? Ceci (histoire de vous donner envie d’aller voir plus loin) :

"Dans tous les cas, à la lumière de notre recherche, rien ne justifie pour l’heure d’écarter ou de disqualifier les propositions portées par le mouvement de la décroissance. Les partisans de l’ordre existant s’y opposeront probablement au nom d’un quelconque manque de « réalisme » ; ce réalisme dont Bernanos disait qu’il est la bonne conscience des salauds… Or pour construire un nouveau projet de société aujourd’hui si nécessaire, il est au contraire essentiel et urgent d’élargir les perspectives, de rouvrir les futurs et de réhabiliter les possibles. Car enfin, pour reprendre la belle formule de Geneviève Decrop, « sans l’hypothèse qu’un autre monde est possible, il n’y a pas de politique, il n’y a que de la gestion administrative des hommes et des choses »"

Mots-clés : 
 
SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0