Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

Accueil du site > Ressources > Chroniques de livres > Des zad au maquis et des patates au pays du chicon

Des zad au maquis et des patates au pays du chicon

mpOC | Posté le 19 juin 2016

Deux chroniques pour se plonger avec humour et poésie dans les ZAD (Zones à Défendre) à travers celle du Keelbeek à Haren (Belgique) et celle de Notre-Dame-des-Landes (France).

En France et en Belgique notamment, dans les ZAD , on expérimente non seulement des nouvelles formes de luttes mais encore des nouvelles formes de "Faire du commun". Hasard ( mais est-ce vraiment un hasard ?) du calendrier, deux chroniques viennent de sortir en ce mois de juin 2016. Elles nous racontent, chacune à leur manière, mais toutes deux au plus près de l’action et avec beaucoup d’originalité, les enjeux de ces luttes et la manière dont petit à petit les choses s’organisent pour devenir des combats "exemplaires".

-# Des zad au maquis : fragments de l’imaginaire autonome

Ce livre de Cosma Salé nous rappelle ce qui est en jeu à Notre-Dame-des-Landes. Comme le dit Jean-Luc Porquet dans Le Canard enchaîné : "il ne s’agit pas seulement d’un choix technique sur l’utilité, la pertinence, le coût de cet aéroport, mais de deux visions du monde qui s’affrontent." »

Son éditeur, le passager clandestin, nous en dit ceci :

Ce livre témoigne de la résolution et de l’imaginaire d’une génération qui a choisi les marges pour tenter de réinventer un monde à la hauteur de ses exigences. Il permet de saisir un peu de la représentation du monde de cette jeunesse en lutte radicale contre la société néolibérale, qui s’oppose aux grands projets inutiles comme à la loi Travail.

On y trouvera un peu de ce que Cosma Salé a appris : à respirer et à sentir, à créer et à bâtir contre l’ennui. De la zad de Notre-Dame-des-Landes ou du Testet à la cuisine d’une maison occupée, d’une cabane dans les bois au tissu urbain des squats, on y éprouvera peut-être un peu de la fièvre et de l’enthousiasme, de la magie et de l’exil de sa génération. C’est un petit traité sur l’esquisse des marges, un manuel d’usage du monde libre, les fragments d’un imaginaire qui a désormais sa dynamique propre.

-# Des patates au pays du chicon

Cette chronique d’ Ernesto, Harenois a pour titre en réalité "& Patati & Patata Haren trois ans de luttes". Elle vient d’être éditée par la maison d’éditions Antidote qui nous en dit ceci :

Ce petit bouquin illustre avec humour et poésie trois années de résistance menée par les occupants de la ZAD du Keelbeek à Haren, ce vaste espace de verdure encore aujourd’hui menacé par la construction de la plus grande prison du pays. Ernesto, Harenois et farouche opposant de la première heure a croqué le quotidien de cette lutte dont il a été à la fois acteur et témoin. Une résistance exceptionnelle s’est enracinée au Keelbeek, immortalisée par les joyeux dessins d’Ernesto qui a choisi de présenter son ouvrage à la presse à l’occasion de la concertation sur le projet de prison qui s’est déroulée le 1er juin au Casino. Une lecture saine et un moment d’évasion assurés !

Bonne découverte

Mots-clés :  -
 
SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0