Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

Accueil du site > Ressources > Du concret... > 100.000 signatures contre le redémarrage des réacteurs fissurés de Doel et (...)

100.000 signatures contre le redémarrage des réacteurs fissurés de Doel et Tihange

mpOC | Posté le 29 novembre 2015

Avec d’autres, nous vous avions appelé à signer cette pétition https://www.change.org/p/contestez-...

Plus de 100 000 signatures ont été recueillies.

Merci à tous et toutes. La mobilisation va se poursuivre.

Voici le communiqué :

Un réseau de citoyens qui s’oppose au redémarrage des réacteurs de Tihange 2 et Doel 3 s’est mobilisé et a récolté plus de 100.000 signatures dans l’Euregio Meuse-Rhin, a indiqué jeudi Léo Tubbax, porte-parole de Nucléaire Stop Kernenergie. Plus de 100.000 citoyens de l’Eurogio ont signé une pétition visant à s’opposer au redémarrage. Les signataires de la pétition, accessible en version papier mais également sur internet, estiment que les réacteurs ne peuvent pas être reconnectés au réseau tant que « la cause des fissures dans la cuve des deux réacteurs n’est pas établie précisément et sans ambiguïté, et qu’un changement de la taille des failles pendant l’exploitation ne peut pas être définitivement exclu ».

Selon le texte de la pétition, « les expériences d’irradiation font craindre que la friabilité de l’acier fissuré des cuves sous haute pression a déjà dépassé les limites admises après plus de 30 années d’exploitation. Enfin, « aucune preuve n’existe que ces réacteurs avec leurs fissures ont un même niveau de sécurité que des réacteurs sans fissures ».

Pour Léo Tubbax, « il est impensable que le gouvernement qui prend tant de mesures à la suite des attentats de Paris ne se préoccupe pas de la sécurité des millions de personnes qui pourraient être touchées par une catastrophe nucléaire dans notre propre pays ».

http://fr.metrotime.be/2015/11/26/n...

Mots-clés : 
 
SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0