Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

Accueil du site > Ressources > Audio et Vidéo > La décroissance peut-elle être autre chose qu’un projet individuel (...)

La décroissance peut-elle être autre chose qu’un projet individuel ?

mpOC | Posté le 30 avril 2015

Nos amis du PPLD étaient invités à l’émission du Grain à moudre le mardi 6 janvier 2015. Nous vous invitons à l’écouter.

Voici la présentation qu’en a fait France-Culture dont on pourra voir qu’elle rencontre plusieurs des préoccupations qui circulent dans notre mouvement.

« Pour François Hollande, il n’y a pas 36 façons de faire baisser le chômage. Il n’y en a qu’une : le retour de la croissance. « Si nous avons plus de croissance », expliquait hier le chef de l’État sur France Inter, « nous aurons moins de chômage », « je ferai tout pour que la croissance soit la plus haute possible en 2015 et en 2016 ». Voilà des propos qui ont du réjouir Thomas Piketty. Pour justifier son refus de la Légion d’honneur, l’économiste expliquait la semaine dernière que le gouvernement avait mieux à faire que de décerner des honneurs, qu’il ferait mieux « de se consacrer à la relance de la croissance en France et en Europe ».

On pourrait multiplier les citations, qui donnent à la croissance la position centrale en vue d’une hypothétique sortie de crise et d’un non moins incertain bonheur à venir. Difficile dans ces conditions de faire exister un discours politique inverse : celui de la décroissance. D’ailleurs, ce discours existe-t-il encore ? Les décroissants ont bien tenté d’investir le champ du débat en présentant des candidats aux élections, européennes notamment : sans résultat probant.

On reprochera sans doute aux médias d’en être les principaux responsables. Pourtant, ces mêmes médias ne cessent de relayer les innombrables initiatives locales, qui participent de cette philosophie de la décroissance. Economie collaborative, circuits courts, mise en commun des moyens de production… la pratique semble avoir devancé la théorie.

Comment expliquer ce décalage ? »

« La décroissance peut-elle être autre chose qu’un projet individuel ? »

C’est notre sujet du jour…

Invité(s) :

  • Christian de Perthuis, professeur associé d’économie à l’université Paris-Dauphine et président du conseil scientifique de la Chaire économie du climat (CEC)
  • Vincent Liegey, doctorant à l’université d’économie de Budapest et porte-parole du Parti pour la décroissance (PPLD).
Mots-clés : 
 
SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0