Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

Accueil du site > Groupes locaux > Namur > Communiqués > Pour notre qualité de ville, préservons le Parc Léopold à Namur

Pour notre qualité de ville, préservons le Parc Léopold à Namur

Namur | Posté le 30 août 2012

Les autorités communales namuroises veulent sacrifier le parc Léopold pour faire place à un centre commercial. PARCE QU’IL N’EST PAS TROP TARD, un collectif s’est constitué pour sauver le parc et préserver ainsi ce qui fait le charme du centre-ville : un bel équilibre entre la nature, la culture, le patrimoine et un commerce de qualité.

Si vous partagez notre point de vue, SIGNEZ LA PÉTITION !

Le collectif pour la préservation du parc Léopold à Namur est constitué d’associations d’opinions différentes [1] et de citoyens amoureux de leur ville. Il veut faire triompher une même vision d’une ville faite pour les gens. Namur plaît et séduit par l’équilibre qu’elle a su maintenir dans son centre entre un commerce de qualité, la nature, la culture et le patrimoine. Notre parc Léopold est un atout pour notre ville. Il ne faut pas le détruire ! Si vous êtes du même avis, signez la pétition !

De bonnes raisons pour préserver le parc Léopold

  • Une zone de vie et de quiétude, très fréquentée à Namur.
  • Un atout pour une ville verte et conviviale.
  • Un patrimoine naturel irremplaçable, apaisant et assainissant.
  • Un réservoir important de biodiversité. (...)

De mauvaises raisons pour sacrifier le parc Léopold

  • Un centre commercial n’est pas nécessaire.
  • Le parc n’est pas un obstacle à la continuité de la zone commerciale.
  • Le parc souffre de manque d’entretien.
  • Le parc ne peut pas être « compensé » par de nouveaux espaces « verts ». (...)

Nos propositions

Nous proposons :

  • qu’un nouveau projet préservant le parc soit mis à l’étude ;
  • que ces aménagements s’accompagnent d’une restauration et d’une valorisation de ce parc ;
  • que l’intérêt du parc soit accentué par la pose de jeux pour enfants ;
  • qu’un éclairage léger soit mis en place afin d’en améliorer la sécurité ;
  • que l’accès aux voitures y soit réellement impossible ;
  • qu’un aménagement des voiries limitrophes réduise drastiquement les nuisances sonores et la pollution.

Notes

[1] Arboresco, Les Amis de la Terre-Namur, mpOC, Namur 80, Occupy Namur - des Indignés

SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0